Inde ūüáģūüá≥

17.01.2018 - 29.01.2018

Namaste India!

Nous voilà dans ce pays si immense, si mystique, si unique!

 

Celui des couleurs, des √©pices, des temples, de la diversit√© des langues et des religions mais aussi celui des cas les plus extr√™mes de pauvret√©, celui des d√©tritus aux abords des routes, des odeurs bonnes comme mauvaises, des vaches qui¬†se m√™lent au trafic, des trains qui parcourent¬†3'000 km en plus de deux jours... L'on pourrait d√©crire l'Inde de mille fa√ßons, et m√™me si nous n'avons pas √©t√© dans le¬†Nord, l√† o√Ļ l'on rencontre¬†le plus d'authenticit√©, notre s√©jour dans le Sud nous aura permis de faire une premi√®re entr√©e en mati√®re avec ce pays se trouvant¬†√† des ann√©es-lumi√®re de¬†notre quotidien. Oui, parfois nous nous sentions vraiment sur une autre plan√®te!

 

Kerala

Cochin (Kochi)

La ville de Cochin abrite l'un des plus grand ports de l'Inde. Nous sommes rest√©s du c√īt√© de Fort Cochin o√Ļ se trouve le coeur historique¬†de la ville.¬†Apr√®s l'arriv√©e de¬†Vasco de Gama¬†sur la¬†c√īte de Malabar, les rajas de Cochin autoris√®rent les Portugais √† s'y installer avant que les Hollandais, puis les Britanniques ne s'emparent du contr√īle de la ville.¬†

 

Alors que nous voulions nous balader pour d√©couvrir la ville √† pied,¬†un chauffeur de¬†Rickshaw¬†nous proposa ses services pour nous faire d√©couvrir la ville, ce que nous avons accept√©.¬†Nous avons pass√© 4 heures avec lui et n'avons pas du tout regrett√© l'excursion car cela nous a permis de d√©couvrir des endroits insoup√ßonn√©s que nous n'aurions absolument jamais¬†pu conna√ģtre.

 

Nous avons commenc√© par visiter une laverie o√Ļ¬†des familles ayant chacunes¬†leur propre espace, lavent le linge √† l'ancienne, en le¬†frappant¬†contre la pierre pour l'essorer.¬†Puis, nous avons visit√© le march√© aux poissons o√Ļ de nombreux vendeurs d√©tenaient de petits √©talages o√Ļ y √©taient¬†entrepos√©s¬†des poissons tout frais. Il est par exemple possible de choisir son poisson qui sera ensuite cuisin√© dans un petit restaurant situ√© juste √† c√īt√©.¬†C'est un endroit qui vaut le d√©tour, les poissons y sont p√™ch√©s gr√Ęce √† de grands filets chinois √† bascule, symbole important de¬†Cochin, que nous avons pu observer de pr√®s.

 

Notre chauffeur nous a par la suite emmené visiter des temples bouddhistes, une fabrique de gingembre, un marché aux épices et le quartier juif. Dans ce quartier, se trouve une boutique dans laquelle les commerçants nous ont fait sentir quelques flacons identiques à certains parfums que les plus grandes marques achètent pour ensuite les transformer en y incorporant de l'alcool. Les ressemblances étaient frappantes!

 

Nous n'avons malheureusement pas pu voir la bourse au poivre. A l'époque, le poivre s'échangeait à la criée mais cette bourse est désormais devenue électronique. C'est d'ailleurs la seule bourse au poivre du monde, l'on y échange principalement le poivre noir ou blanc de Malabar (sans les blagues dans les emballages!), le poivre rouge de Pondichéry ou de Kerala.

 

Infos pratiques et astuces : 

- Tour de la ville : comptez 200 INR (3 CHF) pour 4 heures de visite. Soyez prêts à ce que le chauffeur vous arrête dans des boutiques pour toucher sa commission, même si vous n'y achetez rien.
- Le restaurant Spice Root est vraiment le meilleur restaurant que nous avons trouvé à Cochin! C'est un petit restaurant familial qui propose une cuisine absolument délicieuse et un très bon service. Il se trouve en face de la basilique Santa Cruz.

Alleppey

Evoquer Alleppey c'est forcément penser aux backwaters (un grand lac et ses petits canaux) et nous ne voulions, sans aucun prétexte, rater cet endroit. Cette ville est d'ailleurs surnommée la petite Venise des Indes.

 

Il faut toutefois admettre qu'à part s'adonner à une croisière sur les rythmes paisibles de ces eaux calmes, il n'y a pas grand chose d'autre à faire dans cette ville.

 

Nous avons donc embarqué dans une toute petite barque à six places, qui n'avançait que par la force de pagaie de notre capitaine, détenant en guise de chapeau, un joli parapluie arc-en-ciel fixé sur la tête qui nous aura bien fait rire. Petite embarcation mais grande équipe! Nous sommes extrêmement bien tombés lors de cette excursion, puisque nous y avons rencontré trois personnes exceptionnelles qui logeaient dans la même Guest House que nous. Gabi & Martin, un couple de Bavière et Jacques de Montréal, de grands voyageurs qui nous ont littéralement fascinés par leurs aventures à travers le monde.

 

La journée a réellement démarré une fois que nous étions tous confortablement installés dans cette petite barque, dans laquelle les places avaient été soigneusement attribuées pour éviter que l'on ne finisse tous à l'eau.  Après une heure de promenade, nous nous sommes arrêtés pour petit-déjeuner dans un petit restaurant local. Ce petit-déjeuner était composé de boules de riz à tremper dans une sauce curry avec quelques légumes ainsi que dans une sauce à la noix de coco. 

 

Une fois nos panses remplies, nous sommes retournés sur notre barque afin de sillonner les backwaters, dans des petits canaux dans lesquels les fameux House Boats (de plus grands bateaux dans lesquels il est possible d'y passer la nuit) étaient trop gros pour passer. C'est alors dans la quiétude du ruissellement de l'eau et au milieu des chants des oiseaux que nous avons découvert des petits villages avoisinants. Lors de notre balade, nous avons croisé la route des villageois qui faisaient leur lessive, qui se lavaient, des enfants à vélo, et d'autres qui se rendaient à l'école. Le temps semblait s'être arrêté, loin des klaxons incessants des villes.

 

Après quelques heures, nous nous sommes à nouveau arrêtés pour déjeuner chez une villageoise. Un repas végétarien nous a été servi dans une feuille de banane. Au menu, omelette, chutneys, fleurs de bananier, curry de légumes et riz dont la taille des grains était tout simplement le double de ce que l'on connaissait jusqu'à présent.

 

La journ√©e s'est termin√©e quelques heures plus tard¬†et c'est tout relax√©s et enchant√©s que nous sommes rentr√©s dans notre Guest House pour partager un d√ģner avec nos amis.

 

Infos pratiques et astuces : 

 

Nous vous conseillons notre Guest House appelée The Saaffron Hotel qui prendra le soin de vous organiser cette excursion. Rapport qualité/prix garanti!

Varkala

 

Alors que nous avions initialement prévu de rester à Marari Beach pour 4 nuits, nous nous sommes vite rendus compte qu'il n'y avait pas grand chose à faire. La plage y était certes très grande, mais elle était sale et sans animation.

 

Nos amis d'Alleppey s'étant rendus à Varkala, nous décidons de les rejoindre dès le lendemain.

Lorsque nous sommes arrivés dans cette station balnéaire, nous nous y sommes immédiatement très bien sentis. La ville y est animée avec beaucoup de restaurants et de petites boutiques en tout genre dans lesquels on a presque envie de tout acheter. On aura pas du tout craqué (bon d'accord, un peu quand même)...


Varkala est connu pour y abriter l'une des plus belles plages. Elle est bordée par une falaise imposante au-dessus de laquelle volent quelques aigles lui rendant son charme unique.  

Nous avons passé de merveilleuses soirées en compagnie de nos amis d'Alleppey.

 

Cette¬†photo a √©t√© prise au restaurant Darjeeling, c√īt√© Nord de falaise. Entre la¬†d√©coration, les fleurs jet√©es sur la table et les odeurs d'encens, nous √©tions de plus, dans une ambiance encore plus¬†chaleureuse.

 

 

 

 

 

 

Nous reprenons la route apr√®s 3 jours √† Varkala pour retourner √† Cochin avec le train¬†Kerala¬†"Express".¬†Oui, on met les guillemets puisqu'il lui faudra 4 heures pour effectuer les 179 km qui s√©parent les deux villes! Mais cela n'est absolument rien √† c√īt√© du trajet qu'effectueront nos voisins de cabine allant jusqu'√† Delhi. Il leur faudra plus de deux jours de voyage, sans changement de train, pour couvrir 3'000 km de distance! On a vraiment de la peine √† y croire, mais c'est l√† que nous nous rendons compte √† quel point ce pays est si √©norme!

 

 

 

 

Infos pratiques et astuces : 

L'√©tablissement Indian Art Villa est une tr√®s bonne adresse pour loger √† Varkala. Elle est tenue par deux jeunes tr√®s serviables et se trouve tr√®s proche de la plage (c√īt√© nord de falaise).

Tamil Nadu

Chennai

Après avoir exploré les zones touristiques du Kerala, nous voici arrivés dans une Inde bien plus authentique et bien plus représentative de ce que l'on s'imagine en tant qu'occidentaux.

 

Chennai (anciennement Madras) est la sixi√®me plus grande ville du pays et compte¬†plus de six millions d'habitants, majoritairement Tamouls. C'est le coeur √©conomique¬†et culturel du Sud du pays.¬†La circulation y est bien √©videmment¬†chaotique, les bonnes comme les mauvaises odeurs se m√©langent d'un endroit √† un autre (cuisine, encens, √©gouts...), de nombreux d√©chets jonchent le bord des routes, les c√Ębles √©lectriques sont dans un entrem√™lement indescriptible et malheureusement beaucoup trop de gens vivent et dorment √† m√™me le sol.¬†

 

La ville de Chennai n'est pas forc√©ment un endroit √† voir absolument, nous y sommes all√©s principalement pour visiter les √©tablissements de la fondation Heart For India (voir ci-dessous). Cependant, cette ville peut servir de pr√©paration avant¬†de visiter Bombay ou Delhi, l√† o√Ļ s√©vissent les cas de pauvret√© les plus extr√™mes au monde. Il est d'ailleurs conseill√© d'entreprendre un premier voyage dans le Sud de l'Inde avant de s'aventurer dans le Nord pour √©viter un¬†possible¬†choc psychologique.

 

Si vous vous rendez un jour à Chennai, vous pourrez marcher le long de Marina Beach, vous pourrez également visiter certains temples ou vous rendre dans le quartier de T. Nagar réputé pour son bazar.

 

Infos pratiques et astuces : 

Lorsque vous arrivez √† l'a√©roport, ne prenez pas de taxi pr√©-pay√© avant de sortir! Un stand UBER se trouve juste √† la sortie de l'a√©roport.¬†UBER est une tr√®s bonne solution pour se d√©placer √† Chennai, en effet, cela repr√©sente une alternative moins ch√®re, plus s√Ľre et plus confortable que les Rickshaws. OLA est un autre fournisseur de service similaire √† UBER mais un num√©ro indien est n√©cessaire.

Mahabalipuram

Située à 50 km au Sud de Chennai, la ville servait de port à Madras au Moyen-Age. Elle abrite un site archéologique et des temples de première importance en Inde du sud. 

 

Nous décidons donc d'y faire un tour afin de quitter la densité de Chennai et arrivons sur place après deux heures de bus.

 

Le site abrite un grand nombre de monuments hindouistes dédiés à Shiva, Vishnu et Krishna ainsi qu'aux combattants du Mahabaratha (livre sacré considéré comme le plus grand poème jamais composé). Les trois principaux monuments sont: la descente du Gange (VIIe s. photo ci-contre), le temple du rivage (700 à 728), les cinq Ratha (monuments monolithiques en forme de hutte).

L'endroit est, comme vous pouvez l'imaginer est relativement peu touristique. Malgré tout, cela nous a fait du bien de nous retrouver dans une petite ville, loin des embouteillages.

Heart for India Foundation

En nous rendant à Chennai, notre but premier était de nous rendre auprès de Heart for India Foundation, au sein de laquelle Lina avait fait son stage à son siège à Genève.

 

Cette Fondation, créée par Françoise Sturdza en 2005, scolarise plus de 2'000 enfants issus de milieux défavorisés à accéder à l'éducation, ainsi qu'à des jeunes femmes vouées à l'échec professionnel d'avoir accès à des formations professionnelles dans lesquelles la demande d'emploi est forte. 

 

Nous avons eu énormément de plaisir à nous rendre dans ces différents établissements comptant un personnel très compétant et qui oeuvre chaque jour à rompre le cycle de la pauvreté en Inde. 

 

Si vous souhaitez soutenir cette Fondation, ou simplement avoir plus de renseignements sur ses programmes et évènements, rendez-vous sur : www.heartforindia.org

Bon à savoir

En public

Il est important de bien se renseigner sur la culture indienne et sur les comportements à adopter sur place avant de partir car certaines de nos habitudes les plus naturelles peuvent être mal perçues et mal interprétées en Inde.

 

Comportement en couple

Par exemple, démontrer en public des signes d'affection envers son partenaire comme lui tenir la main ou l'embrasser sont à éviter car perçus comme sexuels. A noter que si vous voyez deux indiens se tenir la main dans la rue, il s'agit juste d'une marque d'amitié entre deux amis!

 

Tenue vestimentaire pour les femmes 

Egalement, il est pr√©f√©rable pour les femmes de se couvrir les √©paules et les jambes jusqu'aux chevilles et bien s√Ľr d'√©viter tout d√©collet√©. En tant qu'occidentale, vous aurez d√©j√† bien assez de regards insistants sur vous.

 

Manger de la main droite!

Lorsque vous décidez de manger avec les doigts, n'utilisez jamais la main gauche! Celle-ci est considérée comme impure. Donc rappelez vous de toujours utiliser la main droite!

 

Mis à part ceci, il faut avouer que nous avions quelques appréhensions avant de partir et finalement tout s'est très bien passé. Nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité dans ce pays.

Transports

UBER et OLA (son concurrent local) étant les meilleurs moyens de se déplacer en ville (surtout à Chennai), n'hésitez pas à demander à quelqu'un dans la rue s'il peut vous en commander un si vous n'avez pas de connexion internet. Les gens le font avec le sourire et le plaisir de rendre service à un étranger. Notre technique était d'aller vers des jeunes en train d'utiliser leur smartphone et l'on peut vous dire que ça marche très bien!

 

Si vous vous déplacez en rickshaw, négociez toujours car les prix sont gonflés à bloc pour les touristes et mettez vous d'accord avec le chauffeur sur le prix avant de monter.

Le film à voir!

Lors de notre séjour, nous avons vu le film Lion. Un film bouleversant qui raconte l'histoire d'un petit garçon indien qui se perd et se retrouve à l'autre bout du pays. L'Inde compte apparemment le triste chiffre de 80'000 enfants perdus par an! C'est un film magnifique à voir absolument!