Malaisie 🇲🇾

21.03.2018 - 23.03.2018

Kuala Lumpur

Nous sommes arrivés à Kuala Lampur en début de soirée. Nous avons donc à peine eu le temps de poser nos affaires que nous sommes aussitôt ressortis pour aller admirer les fameuses tours Petronas de nuit. C'était notre unique soirée, donc on tenait à les voir illuminées. Et clairement, ça en a valu la peine !  

 

Nous sommes allés dans un parc fermé au public la nuit. A notre arrivée un garde est venu pour nous dire de sortir, nous avons eu donc la bonne idée de lui dire qu'il s'agissait de notre seule soirée à Kuala Lumpur et qu'on aimerait vraiment qu'il nous prenne en photo. Sympa comme tout, il a joué le jeu, nous avons encore pris quelques clichés et nous nous sommes en allés.

 

Le lendemain matin nous avons visité un petit peu le centre-ville... ou plutôt l'immense centre-commercial à KL Sentral où nous en avons profité pour petit-déjeuner.

 

En début d'après-midi, nous avons retrouvé notre amie Sing Yew, rencontrée à Hoi An au Vietnam, qui nous a emmené déjeuner dans un petit restaurant hors du centre, spécialisé pour les brochettes de poisson, boeuf, poulet, lapin, et chien à la délicieuse sauce Satay. Mais non pas le chien ! C'était juste pour voir si vous suiviez !

 

De là, nous avons repris la voiture pour nous rendre aux grottes de Batu. A peine arrivés sur le parking que la statue de Murugan (l'un des fils de Shiva), haute de 42,7m se dresse devant l'entrée des grottes. Ces grottes représentent le plus grand sanctuaire hindou se trouvant hors de l'Inde. Nous décidons alors de grimper les marches et croisons pendant l'ascension de nombreux singes faisant les stars devant l'objectif des visiteurs. Sing Yew nous montre parallèlement les hindous grimpant les marches une à une portant un pot rempli de lait sur la tête pour le pèlerinage. Il se trouve en effet que les grottes ont été aménagées de temples où il est également possible d'aller se faire bénir. 

 

Une fois par an, se déroule le festival de Thaipusam, l'un des plus impressionnants festivals hindous. Il a lieu entre Janvier et Février. Plus d'un million et demi de fidèles s'y rendent durant cet événement ! Ils y pratiquent divers actes de dévotion, dont l'ascension des marches avec des crochets plantés dans le dos leur permettant de tracter des poids sur plusieurs km! Il leur est interdit de faire couler du sang car ceux-ci seraient considérés comme pas assez croyants. Parait-il qu'une fois arrivés en haut des grottes, leur état de transe les rend méconnaissables tellement ils semblent possédés !

 

Infos pratiques et astuces:

Taxe de 10 MYR (2.50 CHF) par nuit et par chambre dans tout le pays

Entrée gratuite aux Caves de Batu 

 

Allez voir la vue panoramique sur la ville depuis la piscine à débordement des résidences Regalia ! Comme nous, faufilez vous dans un ascenseur avec un résident (besoin d’une carte). Une fois en haut expliquez au garde que c’est votre seule journée, que vous êtes triste de ne pas avoir plus de temps et que c’est juste pour prendre une photo ! Ça marche !

Le terminal

L’aéroport de Kuala Lumpur est gigantesque et se trouve assez loin de la ville. Il faut bien compter une heure de route pour s’y rendre en voiture.


En arrivant finalement dans le bon terminal nous apercevons un hôtel capsule. On se dit alors en blaguant: t’imagines si on dormait ici ce soir? La blague nous fait sourire, on continue notre chemin nos sacs bien accrochés au chariot.

 

Une fois arrivés au bureau d’enregistrement, l’hôtesse nous demande de montrer nos visas pour l’Australie... On est interloqués, car pour de courts séjours, nous ne pensions pas qu’un visa était nécessaire. Il y a quelques temps, ce n’était pas le cas. On a apparement manqué le coche sur ce détail dans nos préparatifs.

 

Il est 22:15 et notre vol est prévu à 23:20 ...

Nous nous précipitons donc sur le site du gouvernement australien, remplissons les formulaires le plus vite que l’on puisse, le bureau d’enregistrement des bagages est sur le point de fermer ... vous sentez le stress monter là, non? 

 

Vous pouvez laisser la pression retomber, les visas ne sont accordés que quelques heures plus tard. Dans certains cas, cela peut aller jusqu’à cinq jours si des contrôles supplémentaires sont nécessaires. Impossible donc de monter à bord.


Quelques minutes plus tard nous nous retrouvons à un autre bureau d’enregistrement... celui du fameux hôtel capsule ! On prévient déjà que la prochaine fois que l’on a une prémonition aussi correcte, on préfère avoir un ticket de loterie ! Juste au cas où...

 

On se couche donc dans notre container de 6 mètres carrés (très confortable en passant!) en espérant que les nouvelles seront bonnes demain matin.

 

A 6h00, nous voyons que Lina a eu son visa dans la nuit, celui de Fred est toujours en attente... dommage car il y a un vol pour Sydney dans la matinée que nous aurions pu prendre. Pas d’autre choix que d’attendre donc... Les heures passent, on parcourt l’aéroport en long, en large et en travers, un vrai remake du film Le Terminal. 

 

À 16h00 le sésame manquant est délivré !!! Gros ouf de soulagement ! On prend de suite nos billets pour le vol de 23:20 ! Cette fois ça y est ! On sait que l’on ne passera pas une nouvelle nuit ou pire une nouvelle journée dans la peau de Tom Hanks ! (Même si on adore tes films Tom !)

 

La situation n’est pas grave en soit, juste dérangeante car nous perdons un jour à Sydney et coûteuse car nous n’avions pas prévu le coût du visa de 99 USD par personne !

 

23h00 nous nous posons enfin dans l’avion, encore une fois soulagés de la tournure des événements. Rendez-vous donc huit heures plus tard à Sydney !

 

Infos pratiques et astuces:

Centre de KL à l’aéroport avec Grab : 73 MYR (18 CHF) péage compris (même prix avec Uber). Étonnement moins cher qu’avec la navette KLIA à 55 MYR par personne.